header

Les trois Léon

 

 








Les trois Léon
de Désiré Haine

Texte de Françoise Eeckman


En toute association, il faut un administrateur. Les XX eurent la chance de compter sur l'intelligence efficiente d'Octave Maus. Nervia put se reposer sur les compétences de Léon Eeckman.

Né en 1898 à Bruxelles, Léon Eeckman est issu d'une famille de sept enfants. Il a 16 ans quand la première guerre mondiale éclate, qui verra l'adolescent prendre part aux combats larvés et meurtriers des tranchées. Self-made-man, il monte dans les années '20 sa société d'assurances.

En 1928, le jeune courtier imagine Nervia avec Buisseret et Carte.
Profondément séduit par le projet, il décide d'en devenir l'indispensable cheville ouvrière, en qualité de secrétaire. C'est lui qui, dès 1928, organise toutes les manifestations de Nervia, secondé à partir de 1937 par son épouse Simonne, aujourd'hui la dernière des "nerviennes" encore en vie.

Résistant de la première heure en 1940 avec son ami Léon Navez (Faux Soir)
Ni peintre déçu, ni artiste raté, Eeckman sera le fidèle sur qui compter.

« Un sphinx » dira Roger Somville du taiseux Eeckman.

A la dissolution du groupe en 1938, il contribuera à en assurer la renommée, tantôt par des rétrospectives tantôt par la publication de diverses monographies (Anto-Carte, 1949, Pierre Paulus, 1953, Louis Buisseret, 1959), ainsi que par la création d'une association des Amis d'Anto-Carte (1957).

Avec deux cadets de Nervia, Léon Devos et Léon Navez, Eeckman sera à l'origine de deux groupes d'artistes:

- "Orientations" (1939) composé de Pierre Caille, Alice Frey, Marcel Stobbaerts, Georges Grard, Antoine Vriens, Marie Howet et tant d'autres;


- et "Présences" une dizaine d'années plus tard composé de Willequet, Jacques Maes,Geo Mommaerts, Maurice Wijckaert, Fernand Debonnaires, et bien d'autres.
Par ailleurs, il n'aura de cesse d'œuvrer dans le monde associatif:

En 1953, il est Secrétaire général du Conseil national Belge des Arts Plastiques, dépendant de l'Unesco (de 1953 à 1977, puis Président d'honneur jusqu'en 1987).

En 1957, il est administrateur- trésorier de l'Alliance française de Belgique.

En 1972, il devient membre du Comité des Experts du Centre informatique de Documentation artistique.(CERA)

Si dans toutes les associations auxquelles il prend part Eeckman sera le défenseur d'une peinture belge, avec Nervia, il sera le soutien vigilant d'une peinture avant tout wallonne, qui affirme son origine et sa particularité face à l'art flamand, et particulièrement l'expressionnisme de Laethem-Saint-Martin et l'art abstrait en plein apogée.
L'histoire et la critique lui donneront raison.
Laissons le dernier mot à Paul Caso, qui écrit en 1984 "Avec le recul du temps, le groupe Nervia apparaît dans un contexte historique où il prend sa véritable signification."

Le même Paul Caso disait de Léon Eeckman "c'est un mécène avant la lettre"

Le tableau intitulé "Les Trois Léon" de Désiré Haine représente de manière frontale géométrique et triangulaire et non sans humour, le sérieux secrétaire de Nervia, entre un tableau aux couleurs riches et chatoyantes signé Léon Devos et un Léon Navez aux tons plus froids. ...