header

Les invités



Le groupe "Nervia" voulut dépasser les cadres de sa province et de sa discipline artistique en invitant des sculpteurs flamands et wallons, des peintres, des décorateurs. Un beau métier, un rayonnement poétique rapprochent les invités et leurs hôtes.

Nous n'avons pu les évoquer tous et nous regrettons l'absence des sculpteurs Dora Gordine et Alphonse Darville, des décorateurs Verra Bell et A. Lambert.

Voyons d'abord les sculpteurs. Gustave Fontaine : sa technique sûre a beaucoup de sensibilité et sait animer les surfaces d'une vie frémissante. L'influence de Despiau a été déterminante ; comme lui, il a poursuivi un songe tranquille et grave.

Le gantois Géo Verbanck est le sculpteur de l'enfance. Son modèle enveloppant suggère la tendresse des chairs et sa composition saisit le charme des attitudes. Les surfaces sobres accrochent merveilleusement la lumière.

Avec Nest Wynants, c'est l'un des grands de notre sculpture que nous abordons. A l'époque "Nervia", il est à son apogée. La "Foi" exposée ici illustre sa tendance au recueillement, au monumental, tandis que la "Bacchante" indique l'orientation qu'il prendra ensuite : vers le nu, vers les attitudes plus dynamiques.

De la compagne de Frans Depooter, le peintre Andrée Bosquet, Richard Dupierreux écrit dans "Le Soir" du 18 juillet 1946 :
.

Gustave Camus se fit très tôt remarquer par son approche colorée originale, par la personnalité de ses mises en page, par sa manière allusive d'aborder le réel. "Nervia" avait vu juste en invitant ce jeune peintre qui allait jouer un rôle si important dans notre peinture hennuyère.

Le charme délicat des créations d'Elisabeth Ivanovsky l'a fait apprécier bien au-delà de nos frontières. Ainsi, depuis 1930, elle a créé ou illustré plus de 200 ouvrages, surtout pour enfants, publiés en roumain, français, néerlandais, anglais, espagnol, allemand, polonais et suédois. Elle peint des portraits, des fresques, dessine des costumes de théâtre, des affiches, grave sur cuivre et sur bois. Depuis 1963, ce sont surtout les monotypes, encres et tempera, les huiles et les églomisés qui l'intéressent.

Le premier invité du groupe Fernand Wéry, est l'un des peintres privilégiés de l'enfance. Il renouvelle le style impressionniste pour mieux évoquer la fraîcheur et la spontanéité de ses modèles.