header

Catherine Semoulin

« ... Catherine SEMOULIN aime la couleur. Elle en use avec jubilation et un sens aigu de la luminosité. Ses compositions impliquent une narration discontinue qui raconte par allusion évocatrice...» Michel VOITURIER, Critique d'art

Repères biographiques

1974 Catherine Semoulin naît à Uccle (Belgique) où elle passe son enfance.
Très jeune, elle fréquente des expositions d'art et les musées. Elle s'intéresse à toutes les formes artistiques, en particulier à la bande dessinée et à la peinture.

1986 Parallèlement à des études scientifiques poursuivies dans l'enseignement général secondaire supérieur, elle rentre à l'Académie des Beaux-Arts et des Arts décoratifs de Binche où elle étudie successivement, durant 10 ans, les cours d'illustration et de bandes dessinées, de dessin et de peinture.

1986 - 1996 Académie des Beaux-Arts et des Arts Décoratifs de Binche
Cours d'illustration et de bandes dessinées, de dessin et de peinture Professeurs J.P. Lété, D. Mahieu, J. M. Watremez et Ph. Baran .

1993 Elle est diplômée en Sciences-Mathématiques, mais décide de s'orienter vers des études dans l'enseignement artistique supérieur.

1998 Elle reçoit son diplôme de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles avec le prix du jury.
Durant toutes ces années passées sur les bancs de l'école, elle travaille principalement le pastel et la peinture.

Depuis 1996 elle participe à de nombreuses expositions en Belgique et en France et s'est déjà distinguée, tant dans le Nord que dans le Sud du Pays.
Elle remporte le 1 er prix au concours des jeunes artistes à Estaim puis et se voit décerner, le prix de la Ville au 13ème festival international des Arts plastiques de Mouscron (festival qui réunissait 194 œuvres et 87 artistes de 25 pays).
Parallèlement à cette multitude d'activités, elle poursuit des études d'histoire de l'art.

Juin 1998 Diplômée de l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, avec grande distinction Atelier de peinture dirigé par A. Ruelle et D. Pelletti 1993 - 1995 ENSAA V - La Cambre Bruxelles
- Atelier de peinture, professeurs B. Lorge et C. Detaye « Morphologie » : M. Pasternak.

1999-2003 Institut Supérieur d'Histoire de l' Art et d'Archéologie de Bruxelles (Cinquantenaire)
- Epreuve orale terminée avec grande distinction
- Mémoire en cours: «Les peintres graveurs» - Les Nabis sous l'égide d' Ambroise VOLLARD» Direction: Serge Goyens de Heusch .

2002 Elle participe au concours organisé par l'Espace Gaillanne en collaboration avec la Ville d'Avignon et est sélectionnée pour une exposition personnelle dans le cadre du Parcours Art 2002 en Avignon. Celle-ci rencontre un vif succès et la pièce maîtresse - un triptyque de 100 x 250, mixte sur papier marouflé - est acheté par un collectionneur parisien.
Ses œuvres font partie de collections publiques (Province du Hainaut), institutionnelle (Compagnie d'assurances) et de collections particulières en France et en Belgique.

 

Appréciations

Peintre matiériste adepte des supports grands formats, elle exploite les huiles ou les pastels pour des créations imprégnées d'un univers personnel et secret.
« Catherine Semoulin aime la couleur. Elle en Une avec jubilation et un sens aigu de la
luminosité. Ses composi)itions impliquent une narration discontinue
qui raconte par allusion évocatrice ." » Michel Voiturier, critique d'Art.

A PROPOS


A PROPOS DES PEINTURES Par Catherine Semoulin


Lorsque je peins, toujours je me raconte une histoire.
C'est elle que j'illustre dans le tableau.
L'origine de l'histoire peut être une émotion ou une image glanée à l'occasion d'un voyage, d'une rencontre, d'une publicité ou d'une image qui m'a fortement interpellée.
Je commence par rechercher la composition qui, elle, ne bougera plus sitôt qu'elle a trouvé son équilibre.
Tout en élaborant la composition, je fais émerger les formes qui raconteront l'histoire.
Les signes ou les personnages qui apparaissent alors ne viennent jamais à l'évidence. Ils restent fondus dans le tableau. Ils sont comme les animaux sauvages tapis dans la forêt: présents mais visibles pour les seuls familiers de la nature. Pour les voir, il faut les débusquer, mais aussi les reconnaître... car la forme que je leur donne recherche plus l'harmonie que la vraisemblance. Et puis, je préfère garder mes histoires secrètes.
Le contemplateur est libre de chercher mais il ne doit pas penser y trouver des symboles.
Seul le plaisir de peindre guide mon cheminement.
De jour en jour, les histoires se juxtaposent. Même la couleur peut être une histoire.
Elle reflète alors l'humeur du jour.
Jamais formes et couleurs ne se mélangent. Elles s'enrichissent mutuellement.
C'est quand tout est en place que COlnmence le meilleur moment, celui de la matière, de la volupté des couleurs, couleurs pleines et puissantes, ou subtiles, avec des touches légères, à la l,ipite parfois du perceptible.
C'est, je crois, alors que s'exprime le plus pleinement ma sensualité et ma féminité.
La couleur, c'est l'aboutissement dans le plaisir de la peinture et son objet essentiel.

 


" Et d'ailleurs, l'art, qu'est-ce que c'est?
C'est peut-être une manière et une possibilité de vivre. »
Spoerri


TRANCHES DE VIE


Mes pastels constituent pour moi, actuellement, l'expression la plus authentique de mon identité.
Bien souvent, j'aborde ma feuille sans savoir ce que je vais y coucher. J'éprouve le besoin de créer une image et je m'abandonne au plaisir d'y satisfaire. Ma main trace une image que je découvre. C'est un portrait.
J'y ajoute alors, élément par élément, ce qui en constitue l'univers.
Lorsque je construis un tableau, j'essaie de ne penser à rien d'autre. Je laisse affleurer l'inconscient, je canalise les résurgences en un trait, en une touche de couleur. Mes images émergent alors de cette zone d'ombre où sont enfouis mes regards passés et les éclats de ma conscience.
Mes pastels racontent des histoires. Dans les plus grands d'entre eux, elles sont exposées dans leur durée, par juxtapositions dans le même tableau. Les petits, par contre, sont des tranches de vie qui, placées côte à côte, sont comme des cases d'une bande dessinée.
C'est dans mes pastels qu'est apparue, d'emblée, ma main, comme une signature.
J'applique les pigments et les travaille ensuite avec les doigts sur le papier. Mes mains sont ainsi colorées et deviennent, pour moi, une autre partie du tableau qu'elles devraient accompagner.
Les mêmes couleurs relient mes œuvres entre elles. Ce sont le rouge indien, l'ocre jaune, le bleu clair, le noir et le blanc. Elles ont pour moi un sens qui remonte à mon enfance.
La couleur rouge est aussi signe pour moi de plaisir et de désir. Elle exprime également
l'opacité et la complexité des rapports entre les hommes et les femmes. C'est de ces rapports que donnent, le plus souvent, à voir les personnages que je représente.
Ce sont des femmes capiteuses, des hommes, toujours marqués de symboles sexuels, ce sont parfois des hermaphrodites.
Ils vous regardent en face, vers l'extérieur du tableau, d'un œil dilaté ou ferment les yeux, plongés dans un sommeil apparent qui est, en fait, un refuge, une cache où ils dissimulent leurs secrets et préservent leur intimité. Cet univers est clos.
Leurs corps sont à la fois absents et contractés, présents et anonymes, offerts et réservés, pudiques.
Ils sont nourris d'éléments contradictoires: d'abstraction et de figuration, d'ordres et de chaos. Ils sont mon reflet, celui d'un être empêtré dans ses contradictions, qui n'accepte pas son
apparence, qui veut se cacher et se faire aimer à la fois.


Catherine SEMOULIN

Prix et distinctions:


1998

  • Prix du jury du Concours de fin d'études à l'Académie royale des Beaux- Arts de Bruxelles
  • Prix Alexandre Alaux-Bakès
  • Prix de la Ville au 13ème festival international des Arts plastiques de Mouscron

1996

  • Prix de peinture à l'Académie des Beaux-Arts de Binche
    1er prix au concours des jeunes artistes à Estaimpuis

Expositions personnelles:


2003

  • Galerie du Drapeau Blanc - La Louvière
  • « Secret Dedans » Huiles et pastels - La Mirande, Avignon et Galerie Ktema,
    Isle sur la Sorgue (Vaucluse - France)


2002

  • Foyer du Jeune Barreau de Charleroi .
  • Parcours Art 2002 en A vignon - Espace Harmonia Mundi

Expositions collectives:


2003

  • Exposition des lauréats de la 4 me biennale de l'Art Pierre Paulus de Châtelet
  • Exposition d'ensemble des artistes sélectionnés de la SABAM - Kapelle- op-den-Bos
  • Salon « Quinconce, 10 ans de bouteille » Musée Ianchelevici - La Louvière 2002 - Château de Vierset - Barse (Galerie Michel Hanon)
  • Linéart - Gand (Galerie Michel Hanon)
  • Salon le Bon Vouloir, Musée des Beaux-Arts de Mons 2001 - Salon le Bon Vouloir, Musée des Beaux-Arts de Mons
  • Galerie CUBITUS - Binche


2000

  • Parcours d'artistes, Saint-Gilles, Bruxelles
  • Sélection lors du Prix artistique 2000 de la Ville de Tournai
  • Salon le Bon Vouloir, Musée des Beaux- Arts de Mons

1999

  • Exposition Vente aux enchères « les artistes soutiennent le Kosovo » Médiatine, Bruxelles
  • Exposition des lauréats du Prix Godecharle, Bruxelles


1998

  • Exposition d'ensemble lors de la sélection du Prix du Hainaut - Musée des Beaux Arts de Mons
  • Prix international Hoppeland, galerie Jules Baudry à Poperinge
  • Biennale d'arts plastiques « exclusion 98 » Maison de la Laïcité de La Louvière
  • Exposition collective « Un automne pour les droits de l'homme » La Louvière
  • Festival international des Arts plastiques de Mouscron - Salon le Bon Vouloir, Musée des Beaux-Arts de Mons


1997

  • Exposition d'ensemble lors de la sélection du Prix du Hainaut - Tournai
  • Exposition des lauréats de la 1 ère biennale de l'Art Pierre Paulus de Châtelet 1996
  • Concours des jeunes artistes, Château de Bourgogne à Estaimpuis
  • Exposition d'ensemble, la Grang e à Binche

Acquisitions

  • Province de Hainaut
  • Collections privées en France, Belgique et Etats-Unis

Publications

  • Catalogues: Femme - catalogue DEXIA des artistes sélectionnés de la SABAM
  • - Parcours de l'art - Avignon 2002 Linéart - Gent 2002
  • « Exclusion 98 » Maison de la Laïcité de La Louvière.
  • Prix international Hoppeland, galerie Jules Baudry à Poperinge 1998. - Collections 1998-1999, Province de Hainaut.

Performances
.
2003

  • Artiste invitée dans l'atelier « Ni vu - ni connu» de Jacky Jacob à St Remy de Provence dans le cadre de« Fête Art dans la ville»
Oeuvres cliquez ici